detection de metaux, monnaies, bretagne, finistere, detecteur de metaux
 
PortailPortail  AccueilAccueil  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





>
Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Mars 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier
Statistiques
Nous avons 35 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Druidus

Nos membres ont posté un total de 41036 messages dans 5188 sujets

Partagez | 
 

 les pilleurs ne sont pas ceux que l on croit

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: les pilleurs ne sont pas ceux que l on croit   Ven 14 Fév 2014, 19:56



Actualité Boulogne
Des objets d'art du château musée saisis chez l'ancienne conservatrice

Publié le 28/02/2010 à 05h03

L'an dernier, des objets d'art du château-musée ont failli être vendus aux enchères dans la Manche par l'ancienne conservatrice, Françoise Poiret-Halley des Fontaines, qui était étrangement en possession d'objets des collections boulonnaises. Mais la police a été alertée. Bilan : la fonctionnaire à la retraite a été condamnée et les objets ont pu réintégrer les réserves du château.

Imprimer
- A +

PAR OLIVIER MERLIN

1 Le commissaire-priseur a de sérieux doutes. - L'histoire démarre à Cherbourg au cours de l'été dernier. Une femme vient présenter au commissaire-priseur de la ville une tête de statuette égyptienne qu'elle aimerait pouvoir mettre en vente. Cette femme, c'est Françoise Poiret-Halley des Fontaines, l'ancienne conservatrice du château-musée de Boulogne-sur-Mer, restée à la tête de cette institution pendant une vingtaine d'années. Comme de coutume, le commissaire-priseur effectue des recherches, fait appel à un spécialiste comme c'est systématiquement le cas pour un objet archéologique mais a rapidement de sérieux doutes sur l'origine de cette oeuvre. Il semble qu'elle provienne d'un musée. Il alerte immédiatement le parquet, qui mandate la police judiciaire de Caen.

2 Les objets provenaient du château-musée... et du Louvre. - La police judiciaire de Caen effectue des recoupements et constate que les objets présentés à la salle des ventes ont été prélevés dans les collections du chateau-musée. Estimée à 25 000 E, cette tête de statue égyptienne cubique en granit noir remonte à 1 500 avant J-C et a été trouvée en 1928 en Égypte. « La police de Caen nous a alertés de leur découverte , explique Claude Allan, premier adjoint au maire. Nous sommes allés porter plainte à Caen en juillet. » Dans le même temps, l'actuelle responsable des collections est envoyée sur place en tant qu'experte pour reconnaître les objets disparus. Elle assiste même à une perquisition dans le logement de l'ancienne conservatrice. Sur place : une huile de Monticelli (valeur estimée : au moins 20 000 E), un tableau petit format représentant un nu et datant du XIXe, ainsi qu'un autre petit tableau, anonyme, montrant lui une scène de marché (estimé à 10 000 E).

Des objets du Louvre, en dépôt au château musée, sont également retrouvés, comme un oushbeti (objet funéraire) de la XXVIe dynastieet deux amulettes du dieu Horus. Ces objets ont été saisis et sont en cours de récupération par les deux musées. Boulogne a par exemple récupéré à l'automne les deux petits tableaux et retrouvera bientôt aussi la tête de la statuette.

3 Condamnée en janvier. - La ville de Boulogne a beau avoir porté plainte pour vol contre Mme Poiret-Halley des Fontaines, la procédure s'est révélée entachée de la prescription, les faits ayant été commis il y a plus de trois ans. En revanche, le procureur de la République de Cherbourg a renvoyé le 6 janvier dernier la prévenue en audience de reconnaissance préalable de culpabilité (le « plaider-coupable ») pour tentative d'escroquerie à l'encontre du commissaire-priseur. « Je lui ai proposé une peine de 5 mois de prison avec sursis, elle a accepté », indique Éric Bouillard, procureur de la République. Selon le magistrat, Françoise Poiret-Halley des Fontaines, que nous n'avons pas réussi à joindre malgré nos appels téléphoniques, n'a pas nié les faits qui lui étaient reprochés. « Un épisode dépressif » serait l'une des raisons de son geste.

Retirée dans la Manche, l'ancienne conservatrice s'est reconvertie dans la chromatothérapie, l'action des couleurs sur l'état psychique... •

La Voix du Nord
Revenir en haut Aller en bas
fabrice29
webmaster
webmaster
fabrice29

Messages : 4597
Date d'inscription : 01/03/2010
Age : 38
decouvreur d or !!

MessageSujet: Re: les pilleurs ne sont pas ceux que l on croit   Ven 14 Fév 2014, 22:10

salut

et oui il faut de tout dans un monde
des gendarmes voleur, des boulangers champions du congelé, des cuistos degueux, des garagistes malhonnetes des mauvais perdants, des gagnants champions de la triche et j en passe ....
alors oui il y a des pilleurs a tout niveau.
c est triste mais c est ainsi...

++ et pour ceux qui ne connaissent pas la voix du nord, regulierement ils parlent de nous !

Revenir en haut Aller en bas
http://www.lesfouilleursfous.com
 
les pilleurs ne sont pas ceux que l on croit
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Quels sont les dommages causés par la moule zébrée ?"
» Les Spéculoos sont orphelins
» Pour tous ceux qui rêvent de devenir bon shooters...
» "Où sont les carnassiers ??"
» où sont les hirondelles?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
lesfouilleursfous :: actualité sur notre loisir :: tous !-
Sauter vers: